/catalogue/reference-2946.html
Cliquer sur une image pour l'agrandir.

Pas encore membre ? S'inscrire.
<b>Ardus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus </b> <b>Ardus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus </b> <b>Ardus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus </b> <b>Ardus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus </b> <b>Ardus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus </b> <b>Ardus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus </b> <b>Ardus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus </b>
TitreArdus, écritoire, datée 1746 et désignée Manufacture d'Ardus
Dimensions Haut. 9 x Long. 32 x Larg. 22 cm
Haut. 3.5 x Long. 12.6 x Larg. 8.7 inch
TechniqueFaïence grand feu
FabriqueArdus
ArtistePériode de Louise Ruelle (régisseuse et peintre en faïence) et de Mathieu Rigal (peintre)
Date1746
Marques et
signatures
Marqué à l'intérieur du compartiment principal : "...manufacture.d'ardus... ...1746..."
EtatBon état genéral, écailles à l'émail aux parties exposées, usures au montant arrière droit, éclat à l'embouchure de l'orifice pour la plume, éclat et éclat recollé au couvercle de l'encrier, faiençage à l'encrier, fêle de cuisson sur le montant gauche.
Description
(forme et décor)
Encrier écritoire de forme rectangulaire à bords droits, à fond plat comprenant 3 logements rectangulaires et un large encrier circulaire, dont la partie supérieure, en forme de dôme, comprend une tubulure ourlée pour retenir la plume et une ouverture ronde fermée par un couvercle à prise bouton.
Faïence de grand feu.
Email camaïeu bleu sur fond blanc.
Le décor est composé d'une dentelle en partie haute des montants, autour de l'encrier et sur le couvercle, d'une frise d'arceaux en partie basse et de traits rayonnants autour de la tubulure de la plume.
Marqué à l'intérieur du compartiment principal : "...manufacture.d'ardus... ...1746..."
Ardus, milieu du 18ème siècle.
Provenance
(collection, vente...)
Ancienne collection du docteur Fourgous.
A figuré à l'exposition de la faïence française au Pavillon de Marsan en 1932 n°2360.
Reproduit dans le Répertoire de la Faïence Française, CHOMPRET (Dr.), Jean BLOCH, Jacques GUERIN et Paul ALFASSA, publié à l'occasion de "l'Exposition rétrospective de la faïence française" au musée des Arts décoratifs, Lapina, 1935, vol.I, pl. IB.
Connaissance
de l'objet
Manufacture d'Ardus

Repères chronologiques:
1737-1739 : création par le baron François Duval de Lamothe dans le parc de son château construit à Ardus au nord de Montauban,
1744 : A la mort du baron François Duval, Joseph de Varaire, son fils, prend la direction et nomme Louise Ruelle régisseuse,
1749 : la manufacture devient Manufacture Royale,
1752-1761 : David Lestrade et Arnaud Lapierre remplacent Louise Ruelle,
1760 : extinction du privilège,
1761 : David Lestrade crée une manufacture à Montauban,
1770 : André Cadès est nommé régisseur en remplacement d’Arnaud Lapierre qui crée aussi une manufacture à Montauban, début du petit feu,
1775 : arrivée de Antoine Quijou, peintre de Lorraine,
1791 : mort de Joseph de Varaire, succession par son fils de Montmirail, la fabrication se cantonne dorénavant à des pièces utilitaires.

Bibliographie :
Histoire de la faïence française, Dorothée Guillemé Brulon, Bordeaux et La Rochelle, Massin, Paris, 1998.
Mots-clésArdus
Pays de l'objetFrance
Poids2350 g
Référence2946